La randonnée en Vendée, quelques conseils

N’hésitez pas à inscrire votre randonnée sur notre site de petites annonces gratuites de la Vendée en cliquant ici.

Partir en randonnée en Vendée, quelques précautions à prendreCertains diront qu’il ne s’agit que d’une petite « escapade » rien à voir avec la haute montagne, mais la prudence est toujours de rigueur, quelque soit le niveau de la randonnée.

Votre sac (ou celui d’un de vos compagnons de route) doit
contenir :

Protection contre le soleil et la végétation :
Cela dépend bien sûr de la saison, en hiver évidemment le soleil est moins gênant …
-Le chapeau (indispensable), crème de protection, lunettes de soleil,
– préférez le pantalon au short, je sais quand il fait chaud ce n’est pas plaisant mais attention à la végétation que vous allez rencontrer !
Protection contre le soleil ne doit pas être négligée !

Protection contre le vent ou la pluie (même si le temps vous parait installé au beau fixe).
– un coupe-vent (du style K-Way) ou mieux encore un « poncho » ultra-léger.

Protection contre les insectes et les reptiles :
– seringue « aspi-venin », lotion pour repousser les moustiques
(les insectes peuvent vous gâcher complètement votre balade).

Une trousse de première urgence :
– pendant la randonnée équipez-vous de bandes, produit désinfectant pour les plaies, avec quelques médicaments comme du « paracétamol » sous la forme « Lyoc », qui ne nécessite pas d’eau pour être absorbé et efficace.

Inscrivez vos dates de randonnée en Vendée iciPour se désaltérer fréquemment, il est indispensable d’amener :
– une bouteille avec au moins 1 litre d’eau (pas de vin !), je sais c’est lourd mais votre corps en aura besoin.

Un peu de nourriture :
-des fruits comme la banane pour vous soutenir dans vos efforts, il se vend dans le commerce des barres fruitées très consistantes et énergétiques (sucres lents).

D’autres ustensiles que vous ne devez pas oublier :
-Un petit couteau, chaussettes de rechange (ne riez pas !), une boussole,
– une carte IGN de la région si vous ne la connaissez pas, un podomètre pour connaître la distance parcourue.

Des sacs de randonnée isothermes sont conseillés par grande chaleur.

Les chaussures doivent être très solides mais pas forcément lourdes (malheureusement les magasins d’articles de sport ne l’on pas encore compris!) faites-vous conseiller sur ce point. Elles doivent vous permettre de parcourir des kilomètres dans les pires conditions. N’utilisez pas des chaussures que vous mettez pour la première fois et que vous ne connaissez pas ou les petites chaussures au « super look » du dimanche (remarque valable pour les filles mais aussi pour les garçons).

S’il vous plait ne soyez pas les randonneurs du dimanche, qui savent tout, qui ont tout vu. Soyez attentif, profitez bien de la balade, observez le paysage, la nature, dites bonjour à tout le monde (les ours sont dans les Pyrénées), vous n’êtes pas là uniquement pour avaler de la route.

Le conseil ultime est le respect de la nature sous toutes ses formes, tant de dangers, plastiques, agriculture et urbanisation, la menacent déjà, inutile de rajouter d’autres fléaux !